Texte 3

Méfiants à l’égard de la politique

On comprend que les jeunes manifestent un désintérêt à l’égard de la politique. L’engagement politique1 prend trop de temps et ne donne aucun résultat. Les partis, les syndicats2 ne proposent rien à la jeunesse qui corresponde à ses attentes et à ses problèmes. Interrogés plusieurs fois deux tiers d’entre eux se sont déclarés «peu intéressés» par la politique (16 % disent même qu’elle les dégoûte, près de 50 % n’ont de préférence pour aucun homme politique et 83 % ne sont pas prêts à militer Texte 33 dans un parti politique).

La dépolitisation est à l’ordre du jour. A la question «Qu’est-ce qui s’est passé en mai 68?»*, on répond «Connais pas».

Les jeunes ne croient pas à la sincérité4 des politiciens. Si l’on demande aux jeunes: «Qu’est-ce que c’est la politique?» ,– ils répondent : «La politique, c’est du bavardage, les hommes politiques ne pensent qu’à leur bonheur personnel, à la richesse, au pouvoir et pas aux gens qui les élisent». Paul résume: «Quand je vois que les députés ont plus de quarante ans Texte 3, que le plus jeune a plus de trente ans, que puis-je attendre d’eux?»

Et pourtant ces mêmes jeunes qui ne s’intéressent pas aux jeux de la politique traditionnelle (élection-parlement-député) ont souvent une façon d’agir5 «politique», mais ils s’expriment directement. C’est-à-dire ils peuvent se trouver des milliers dans la rue assis ou debout, en vélo, ou en marche de protestation, en action de masse. Chaque fois qu’ils sortent dans la rue, les gouvernements tombent et le pouvoir recule6.

Pour la majorité7 des jeunes, la politique est Texte 3 en effet secondaire. La vie, comme ils le disent, s’apprend dans la sphère privée, dans le travail et les relations amicales et amoureuses. Aux grands rassemblements8 les jeunes préfèrent les petits groupes: d’amis, d’amateurs de la même musique. On se réunit pour éviter la solitude, pour échanger de petites choses, pour discuter des problèmes scolaires.

*mai 68 (événements de mai et juin 1968) – Crise économique, sociale, politique et culturelle qu’a traversée la République Française. Les conflits entre les étudiants et les autorités ont men Texte 3é à la fermeture de l’université de Nanterre (le 2 mai 1968), puis de la Sorbonne (le 3 mai 1968). Les étudiants sont sortis dans les rues : il y a eu des barricades dans la nuit du 10 au 11 mai au Quartier Latin.

I. Pour mieux comprendre le texte :

1. engagement (m) politique – определенная политическая позиция

2. syndicat (m) – профсоюз

3. militer (vi) – быть активистом организации, партии

4. sincérité (f) – искренность

5. agir (vi) – действовать

6. reculer (vt) – отступать

7. majorité (f) – большинство

8. rassemblement (m) – объединение


II. Vrai ou faux?

1. Les jeunes affichent un grand intérêt à l’égard de la politique.

2. Les partis et les syndicats offrent à la jeunesse plusieurs programmes qui répondent parfaitement bien à leurs attentes.

3. La Texte 3 plupart des jeunes n’ont aucune envie de militer dans un parti politique.

4. Les jeunes apprécient la sincérité des hommes politiques.

5. Pour exprimer leur position politique les jeunes sortent dans les rues en marche de protestation.

6. Les jeunes c’est une force que le gouvernement ne peut pas négliger.

III. Complétez les phrases suivantes en vous basant sur le texte:

1. Pour la majorité des jeunes militer dans un parti politique, ça prend trop de temps et …

2. Les jeunes n’ont pas confiance en hommes politiques qui ...

3. Souvent quand les jeunes se réunissent en Texte 3 marche de protestation le pouvoir ...

4. Pour la plupart des jeunes la vie s’apprend dans ...

5. Aux jeux de la politique les jeunes préfèrent les petits groupes d’amis pour …

IV Donnez une réponse détaillée aux questions suivantes:

1. Quels sont les résultats des sondages concernant l’attitude des jeunes à l’égard de la politique?

2. La dépolitisation est à l’ordre du jour. Quelles en sont les causes?

3. Est-ce que les jeunes agissent quand-même «politique»?

4. Du point de vue des jeunes de quelle façon la vie s’apprend-elle?

Texte 4

LES JEUNES Texte 3: OU VONT-ILS ?

Les jeunes sont attachés à un certain nombre de valeurs qui sont l’amitié, la tolérance1, l’amour, la famille, la liberté, le travail. Ils aiment aller danser dans les «boums»2, sortir avec les copains pour «se faire une petite bouffe»3, ils «rigolent»4 tous ensemble.

Essentiellement audio-visuelle, leur culture néglige la littérature classique, les romans et les essais auxquels ils préfèrent les journaux, les magazines et les bandes dessinées.



La vie familiale compte beaucoup pour les jeunes d’aujourd’hui: elle se déroule chez les parents, en couple Texte 3 marié5 ou non (la majorité d’entre eux estime que la meilleure formule pour un couple est “vivre ensemble sans se marier”) ou même on vit seul(e) avec un ou plusieurs enfants. La famille n’est plus ce qu’elle était, mais «les nouvelles familles» de jeunes souhaitent avoir deux enfants et s’entendre6 bien avec leurs parents.

Les jeunes ouvrent les yeux sur la société qui les forme, la trouve cruelle7, dure pour les faibles.

La violence8, la drogue9, la pollution10, les actes de terrorisme – tout cela tous les jours sur les écrans de la t Texte 3élévision et les pages des journaux, offerts aux yeux des jeunes qui commencent à regarder, qui ne connaissent que ce qu’ils voient.

Souvent ils pensent que leurs parents passent le temps à travailler et ne profitent pas de la vie. Beaucoup d’entre eux veulent plutôt un métier qui soit intéressant et qui laisse le temps de vivre.

Sur le plan professionnel, ils souhaitent travailler en priorité dans les professions libérales (médecin, vétérinaire, avocat), en fonction publique11 ou dans l’industrie. Une assez forte minorité a une vive attirance pour le monde Texte 3 artistique, celui des médias et de la publicité.

La raison de ces désirs est très simple: toutes ces professions sont intéressantes à exercer. En même temps elles donnent une chance pour avoir un niveau de vie assez élevé.

Rire, vivre heureux, c’est ce qu’ils voudraient tous. Trouver le bonheur en faisant un travail qui leur plaît, qui ne les écrase12 pas, avoir des rapports humains différents, avoir la possibilité d’inventer, de créer, de s’exprimer librement, voilà ce qu’ils aimeraient.

Quand à leurs valeurs et à leurs r Texte 3êves les jeunes Français rejoignent13, au-delà des frontières, les jeunes des autres pays. Ils participent à un grand mouvement international de la jeunesse qui secoue14 les pays. Peut-être préparent-ils une civilisation nouvelle, plus juste et plus humaine ?

I. Pour mieux comprendre le texte :

1. tolérance(f) – терпимость

2. boum(f) – (разг.) вечеринка

3. se faire une petite bouffe – (разг.) перекусить

4. rigoler (vt) – (разг.) веселиться, развлекаться

5. en couple marié – в законном браке

6. s’entendre (vi) avec qn – понимать друг друга, ладить

7. cruel,-le (adj.) – жестокий(-ая)

8. violence (f) – насилие

9. drogue (f) – наркотики

10. pollution (f) – загрязнение окружающей среды

11. fonction(f) publique – государственная служба

12. écraser (vt) – обременять

13. rejoindre (vt) – присоединиться

14. secouer (vt) – сотрясать

II Texte 3. Vrai ou faux?

  1. Sortir avec les copains pour «se faire une petite bouffe» c’est un des plaisirs de la vie que les jeunes apprécient.
  2. Les jeunes manifestent un grand intérêt à l’égard de la littérature classique.
  3. La vie familiale est peu importante pour les jeunes d’aujourd’hui.
  4. Les jeunes sont contents de la société moderne.
  5. Beaucoup de jeunes sont attirés par les professions libérales.
  6. La plupart des jeunes tâchent de trouver un emploi dans les médias et la publicité.
  7. Pour les jeunes le bonheur c’est aussi la possibilité d Texte 3’exprimer leur personnalité, de créer et d’inventer.

III. Complétez les phrases en vous basant sur le texte :

  1. Les valeurs que les jeunes apprécient ce sont…
  2. Les jeunes ne sont pas attirés par la littérature classique, ils préfèrent...
  3. La plupart des jeunes trouvent que la meilleure formule pour un couple…
  4. Tous les jours sur les écrans de la télé on voit…
  5. Les professions libérales sont non seulement intéressantes à exercer mais…
  6. Peut-être les jeunes d’aujourd’hui préparent-ils une société nouvelle qui serait ...

IV Texte 3. Donnez une réponse détaillée aux questions suivantes :

  1. Quelles sont les préférences des jeunes en ce qui concerne leurs loisirs?
  2. Par quoi est caractérisée la culture des jeunes ?
  3. Quelles sont les priorités des jeunes dans la vie familiale?
  4. Qu’est-ce que les jeunes voient tous les jours sur les écrans de la télé et comment est-ce que cela peut influencer leur attitide envers la société moderne ?
  5. Dans quels secteurs veulent travailler la majorité des jeunes et pour quelles raisons ?
  6. Qu’est-ce qu’ils aimeraient faire pour r Texte 3éussir dans la vie ?


documentawaeyht.html
documentawaffsb.html
documentawafncj.html
documentawafumr.html
documentawagbwz.html
Документ Texte 3